Historique

Le séminaire s’inscrit d’une part dans la logique de deux projets de l’équipe de recherche du CRINI : le séminaire « canons et histoires littéraires » conduit en 2018-2019 par Sergio Coto Rivel et Bénédicte Terrisse qui s’interrogeait notamment sur les critères de sélection au fondement de l’écriture des histoires littéraires ; et le congrès de l’association savante des germanistes  de l’enseignement supérieur français qui s’est tenu à Nantes en 2017. Organisé par le CRINI (Maiwenn Roudaut, B. Terrisse, avec le concours de nombreux collègues germanistes), il portait sur les « machines », objet-notion envisagé à travers le temps à partir d’exemples tirés de l’espace germanique (Terrisse, à paraître 2020 dont: Baillot, à paraître 2020).
Le séminaire proposé ici  a émergé à la faveur d’un séminaire ouvert aux étudiant.e.s de master intitulé « Morceaux choisis », organisé au premier semestre 2019-2020 (25 octobre, 3 décembre, 13 décembre) en collaboration entre l’Université du Mans et l’Université de Nantes autour du lien entre sélection et attention. La première séance a proposé un atelier de lecture à partir des théories de l’économie et de l’écologie de l’attention (S. Coto Rivel, B. Terrisse). La deuxième séance sera consacrée à l’articulation entre attention, sélection et humanités numériques à travers l’angle des relations auteurs/autrices et éditeurs/éditrices, d’une part, et de la question de la constitution d’un canon numérique, d’autre part (A. Baillot). Lors de la troisième séance, Nolwenn Mingant se penchera sur les opérations de sélection et pré-sélection dans l’industrie du cinéma.

Présentation du séminaire 2020

selma crini flce univ nantes mshLe séminaire proposé pour 2020, intitulé « Processus de sélection, multimédialité et attention » entend prolonger ces réflexions tout en explorant de nouvelles pistes et en s’adjoignant le concours d’autres disciplines, comme la philosophie, les lettres modernes et l’information et la communication. Il s’agira dans un premier temps d’expérimenter dans ce cadre limité du séminaire l’idée de « media comparés », développée par Yves Citton, à partir des travaux de Katherine Hayles, en ne faisant pas seulement dialoguer nos disciplines « multiséculaires » (Citton, 2016, p. 35) avec les innovations numériques, mais en tentant de les penser ensemble à partir d’une opération mentale, parfois appareillée, dont nous faisons l’hypothèse qu’elle est commune : l’opération de sélection. La comparaison qui sous-tend cette démarche implique de considérer nos objets d’étude que sont la littérature, le cinéma ou les dispositifs numériques comme des media, que Katia Schwerzmann, à partir des écrits des « philosophes allemands des média tels que Sybille Krämer et Dieter Mersch”, définit comme des « milieu[s] sensible[s] dans lequel le sens ou l’information se trouvent matérialisés. » (Schwerzmann, 2018)

Organisation

 

Plus d'informations

Le sentiment actuel d’abondance, voire de surabondance, et l’impression d’une masse, de livres, de films, d’information, de données, impossible à dominer, qui résultent sans doute de la multiplication des média, rendent plus visible et aiguë que jamais la question de la (nécessaire) sélection, du filtrage, ou du cadrage. Cependant, observée dans le temps long, à l’aune des « cultures [traditionnelles] de l’interprétation » (Citton, ibid.), l’opération de sélection apparaît comme inhérente à la lecture, dont elle partage l’étymon « legere » : choisir, « recueillir par les yeux » (Grand Robert). De même, elle peut apparaître comme définitoire des pratiques éditoriales, dont Marielle Macé a reconstitué par exemple « les scénarios du choix littéraire » pour une collection comme La Pléiade (Macé, 2009).  Le « principe de sélection », à côté de celui de la « transmission des œuvres », est en outre inséparable de la « dynamique canonique » (Christophe Pradeau) régissant la survie des œuvres dans le temps Macé, 2009, p. 80). Enfin, on a pu voir dans le choix, l’ordre et l’organisation des textes composant les volumes d’œuvres complètes au XIXe siècle, des dispositifs anticipant les processus de lecture, destinés à guider l’attention du lecteur (Martus, 2007).

Manifestation à venir

Manifestation passées