Historique

Le séminaire s’inscrit dans la logique du séminaire « canons et histoires littéraires » organisé en 2018-2019 et  du séminaire intitulé « Morceaux choisis », organisé au premier semestre 2019-2020  en collaboration entre l’Université du Mans et l’Université de Nantes autour du lien entre sélection et attention.

Présentation du séminaire 2020

Dans ce séminaire intitulé « Processus de sélection, multimédialité et attention », il s’agira dans un premier temps d’expérimenter l’idée de « media comparés », développée par Yves Citton, à partir des travaux de Katherine Hayles, en ne faisant pas seulement dialoguer nos disciplines « multiséculaires » (Citton, 2016, p. 35) avec les innovations numériques, mais en tentant de les penser ensemble à partir d’une opération mentale, parfois appareillée, dont nous faisons l’hypothèse qu’elle est commune : l’opération de sélection. La comparaison qui sous-tend cette démarche implique de considérer nos objets d’étude que sont la littérature, le cinéma ou les dispositifs numériques comme des media, que Katia Schwerzmann, à partir des écrits des « philosophes allemands des média tels que Sybille Krämer et Dieter Mersch”, définit comme des « milieu[s] sensible[s] dans lequel le sens ou l’information se trouvent matérialisés. » (Schwerzmann, 2018).
Le sentiment actuel d’abondance, voire de surabondance, l’impression d’une masse, de livres, de films, d’information, de données, impossible à dominer, qui résultent de la multiplication des média, rendent plus visible et aiguë que jamais la question de la (nécessaire) sélection, du filtrage, ou du cadrage. Cependant, observée dans le temps long, à l’aune des « cultures [traditionnelles] de l’interprétation » (Citton, 2016) l’opération de sélection apparaît comme inhérente à la lecture, dont elle partage l’étymon « legere » : choisir, « recueillir par les yeux » (Grand Robert).
Le « principe de sélection », à côté de celui de la « transmission des œuvres », est en outre inséparable de la « dynamique canonique » (Christophe Pradeau) régissant la survie des œuvres dans le temps (Macé, 2009, p. 80).
Nous partons ici de l’hypothèse selon laquelle cette question de la sélection peut être abordée à la fois en partant du message (comment s’opèrent concrètement le paramétrage, le filtrage ou la pré-détermination de ce que nous lisons, visionnons, regardons?) et en partant de la réception de ce message (ce sur quoi nous portons notre attention). On explorera également la part de l’émetteur (auteur, éditeur, distributeur) et le rôle que jouent des motivations économiques et politiques sur l’ensemble du processus de diffusion.

Plus d'informations

Bibliographie indicative :
  • Baillot, Anne, “Zahlenwahn oder Textliebe? Digitale Philologie als Disziplin und als Weltanschauung”, in Bénédicte Terrisse et al. (dir.), Machines / Maschinen. Les machines dans l’espace germanique: de l’automate de Kempelen à Kraftwerk, Rennes, PUR, 2020 (à paraître).
  • Citton, Yves, « Préface. Humanités numériques et études de media comparés », in H. Katherine Hayles, Lire et penser en milieux numériques. Attention, récits, technogenèse, Grenoble, ELLUG, 2016, p. 35.
  • Macé, Marielle, « Pour une bibliothèque idéale: la ‘‘Pléiade'' et les scénarios du choix littéraire», in Joëlle Gleize et Philippe Roussin (dir), La Bibliothèque de la Pléiade. Travail éditorial et valeur littéraire, Paris, éditions des archives contemporaines, 2009, p. 79-91.
  • Martus, Steffen, Werkpolitik. Zur Literaturgeschichte kritischer Kommunikation vom 17. bis ins 20. Jahrhundert, Berlin, De Gruyter, 2007.
  • Moretti, Franco, Distant Reading, London/ New York, verso, 2013.
  • Schwerzmann, Katia, « Introduction au dossier critique « Théorie des média » », Acta fabula, vol. 19, n° 9, « Théorie des média », Octobre 2018, URL : http://www.fabula.org/revue/document11596.php, page consultée le 27 novembre 2019.
  • Terrisse, Bénédicte, Machines / Maschinen. Les machines dans l’espace germanique: de l’automate de Kempelen à Kraftwerk, Rennes, PUR, 2020 (à paraître).
  • Vitali-Rosatti, Marcello, On editorialization. Structuring Space and Authority in the Digital Age, Amsterdam, Institute of network cultures, 2018.

Manifestation à venir

  • 24 mars 2020 :
    Le Mans : autour de la notion de « collection »
  • 22 septembre 2020 :
    Nantes : spectateur et sélection

 

Manifestation passées