A l'occasion du centenaire de la mort du poète Rubén Darío, le CRINI organise un séminaire "De l'Amérique à l'Europe : les patries littéraires de Rubén Darío" le mercredi 30 mars 2016 à la Faculté des langues et cultures étrangères (FLCE). Ce séminaire a comme objectif une réflexion sur l’œuvre de Rubén Darío.

Ruben DiarioLa vie du poète nicaraguayen Rubén Darío (1867-1916) peut être lue comme une sorte de déplacement constant qui évoque aussi bien ses voyages en Amérique et en Europe, mais aussi ses lectures, ses références littéraires, et l'empreinte de ses vers et de sa prose des deux côtés de l'Atlantique. Ce mouvement entre les siècles, entre l'Espagne et la France, entre les romantiques et les parnassiens s'est concrétisé dans son œuvre pour ouvrir de nouvelles perspectives qui ont profondément marqué le début du XXe siècle en langue espagnole. Ce mélange impératif du temps, de l'espace et du style est exprimé immanquablement dans le premier poème de Cantos de vida y Esperanza : « y muy siglo dieciocho y muy antiguo/ y muy moderno ; audaz, cosmopolita/ con Hugo fuerte y con Verlaine ambiguo,/ y una sed de ilusiones infinita ».


Le séminaire proposé dans le thème 1 "Métissages, imaginaires et citoyenneté"  du laboratoire CRINI a comme objectif une réflexion sur l'œuvre de Rubén Darío en cette année du centenaire de la mort du poète. Pour ce faire, il a été choisi de développer, grâce au regard de trois enseignants-chercheurs de l'équipe du CRINI, l'idée des patries littéraires de l'écrivain pour signifier ce mouvement constant dans son œuvre et dans sa vie, ses lectures, son engagement, ses influences et son héritage entre l'Amérique et l'Europe.

Ce séminaire est ouvert à tout public dans la limite des places disponibles.
Les langues de travail seront le français et l'espagnol.