Céline Loué, La France et les relations diplomatiques européennes dans la presse espagnole (1822-1833), Paris, L'harmattan, 2021, 308 p.

Résumé: Quels regards la presse espagnole porte-t-elle sur la France et sur la diplomatie européenne pendant les treize dernières années du règne de Ferdinand VII (1820-1833), alors qu'émerge une nouvelle force politique, l'opinion publique ? À partir d'un corpus-presse qui se veut le plus représentatif possible des différentes tendances politiques en Espagne, l'auteure analyse les diverses représentations de la France et de la diplomatie européenne tant sous le Triennat-Libéral (1820-1823) que sous la Décennie dite « abominable » (1823-1833). En inscrivant son analyse au carrefour de plusieurs champs disciplinaires, Céline Loué éclaire une période complexe où l'Espagne est divisée entre libéraux et absolutistes, où la France sert de modèle et de contremodèle, tandis que le concert européen du congrès de Vienne vient de redéfinir de nouveaux équilibres.

Céline Loué, docteure en études hispaniques, est enseignante en classes préparatoires aux grandes écoles et chercheure (membre associée du CRINI, Université de Nantes). Actuellement elle poursuit ses recherches sur l'évolution des relations diplomatiques entre l'Espagne et l'ensemble des pays européens (XIXe et XXe).