• Du 01 octobre 2018 au 31 janvier 2019

A la fin du XIXe siècle, un quartier "impérial" vit le jour à Strasbourg, alors sous administration allemande. Bien conservé jusqu'à aujourd'hui, il fut inscrit au patrimoine mondiale de l'UNESCO en 2017.

L'auteur examine la perception de ce quartier "allemand" par la population locale à un moment où l'ensemble architectural, qui pendant des décennies n'avait pas connu de réception particulière, fait soudain l'objet d'une redécouverte dans le discours local qui l'interroge à nouveaux frais. A l'aide de corpus recueillis (questionnaires et entretiens) et dans la perspective de la théorie des représentations sociales, ce travail de recherche interdisciplinaire met à profit une approche sémantico-discursive opérant avec des cadres sémantiques, dans le but d'explorer avec les moyens de la linguistique cognitive les systèmes de savoir socialement partagés. Pour ce faire, l'auteur a recours à des procédés relevant de la linguistique de corpus.

Johannes Dahm, Diskurslinguistische Perspektiven auf Soziale Repräsentationen. Kognitiv-semantische Untersuchungen von Vorstellungsfeldern zur Straßburger Neustadt. Berlin, Peter Lang, 2018.