• Le 31 mars 2018

Peu de pays égalent l’Irlande dans sa réputation musicale. Car la musique irlandaise fascine : passée d’une petite île en marge d’un vieuxcontinent à l’immense diaspora irlandaise, d’une profession aristocratique à une activité populaire, d’une existence essentiellement rurale à un engouement urbain, des petites cuisines aux scènes du monde, de la musique de danse aux compositions orchestrales, des musiciens irlandais expérimentés aux débutants japonais, sa capacité d’adaptation semble infinie.

, Oxford, Histoire Sociale de la Musique Irlandaise, du Dagda au DADGADErick Falc'her-Poyroux, Peter Lang, 2018, 580p.

Cet ouvrage offre un panorama global de l’histoire de la musique irlandaise dans un style clair et accessible, et nous raconte ses ajustements constants et ses révolutions, d’une tradition ancienne jusqu’à son influence internationale aujourd’hui, via sa recréation et sa sauvegarde par des passionnés et des militants.
Avec plus de trente-cinq ans de passion pour l’Irlande et sa musique, et d’un point de vue extérieur, l’auteur tente de combler un manque dans l’univers des études irlandaises en explorant les implications des mutations de la musique, de la danse et du chant irlandais, en replaçant continuellement la musique dans soncontexte social, politique et historique.