• Le 12 mars 2018
    De 14:00 à 16:30
    Campus Tertre
    Faculté des Langues et Cultures Étrangères (FLCE) Salle du Conseil (rdc)
  • Conférence en allemand.
    Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Dans le cadre des manifestations organisées par le CRINI - Centre de recherche sur les identités nationales et l'interculturalité - une conférence de Stephan Pabst : "Fiktionen des Lagers in der DDR: Anna Seghers, Bruno Apitz, Fred Wander" est organisée. Elle aura lieu le lundi 12 mars à la Faculté des langues et cultures étrangères (FLCE).

Conférence de Stephan Pabst
Débuté en 2015 en collaboration avec Sylvie Arlaud et Bernard Banoun (Lettres Sorbonne Université) et Stephan Pabst (Université de Iéna), le programme de formation recherche (PFR) du CIERA sur "Modernité Est-Ouest: Hilbig et (toute) la modernité" s'achèvera en juin 2018.
Pour clôturer ce programme de formation recherche, Stephan Pabst de l'Université de Iéna donnera une conférence intitulée "Fiktionen des Lagers in der DDR: Anna Seghers, Bruno Apitz, Fred Wander" ("Fictions du camp en RDA: Anna Seghers, Bruno Apitz, Fred Wander") à la Faculté des Langues et cultures étrangères de l'Université de Nantes.

La conférence portera sur les textes de la littérature est-allemande traitant du camp de concentration de Buchenwald.

Résumé de la conférence de Stephan Pabst en français et en allemand :

Fiktionen des Lagers in der DDR: Anna Seghers, Bruno Apitz, Fred Wander

Konzentrationslager waren in der DDR zentrale erinnerungspolitische Orte. Das zeigt sich auch an der hegemonialen Stellung, die bestimmte Erzählungen genossen. Dabei kam zwei Autoren zentrale Bedeutung zu: Anna Seghers und Bruno Apitz. Allerdings ist die Einseitigkeit dieser Erzählungen, die die Lager v.a. als Ort des (politischen) Widerstands behandeln, nicht allein ideologischen Gründen geschuldet, wie eine ihrerseits stark ideologisch motivierte Kritik dieser Romane nach 1989 glauben macht. Sie hängt auch mit historischen Veränderungen des Wissens über die Konzentrationslager zwischen 1935 und 1960 und  mit den populären Poetiken der Texte zusammen, die die Lager nur eingeschränkt dazustellen vermögen. Die Abkehr von diesen hegemonialen Erzählungen bei Fred Wander geht dann einerseits mit der Darstellung einer anderen, jüdischen Lagererfahrung einher aber auch mit einer radikalen Revision der Darstellungsstrategien und der epistemologischen Voraussetzungen, mit denen dieser Text geschrieben wird.

Fictions des camps en RDA: Anna Seghers, Bruno Apitz, Fred Wander

En RDA, les camps de concentration étaient des lieux centraux de la politique mémorielle. La place hégémonique qu’occupaient certains récits le montre bien. Deux auteurs en particulier ont revêtu une importance centrale : Anna Seghers et Bruno Apitz. Contrairement à ce que la critique fortement idéologique de ces romans après 1989 aimerait faire croire, le caractère unilatéral de ces récits qui traitent des camps principalement comme lieu de la résistance politique n’est pas dû seulement à des raisons idéologiques. Elle tient aussi à des changements historiques concernant le savoir sur les camps de concentration entre 1935 et 1960 ainsi qu’aux poétiques populaires, c’est-à-dire tournées vers le plus grand nombre, qui fondent ces textes. C’est pourquoi ces deux textes ne parviennent qu’à une représentation limitée, incomplète, des camps. Chez Fred Wander, l’abandon de ce type de récit hégémonique va de pair avec une autre expérience du camp, une expérience juive, mais aussi avec une modification radicale des stratégies de représentation et des conditions épistémologiques sous lesquelles ce texte est écrit.


Stefan PabstStephan Pabst est enseignant-chercheur en littérature germanique à l'Université de Iéna. Ses travaux portent notamment sur les rapports entre littérature et savoir, auctorialité et anonymat, la littérature de RDA et la littérature des camps. Parmi ses derniers ouvrages, citons "Post-Ost-Moderne. Poetik nach der DDR (Heiner Müller, Wolfgang Hilbig, Reinhard Jirgl und Durs Grünbein)", Göttingen, Wallstein Verlag, 2016 et "Hilbigs Bilder. Bilder und Bildpoetik bei Wolfgang Hilbig", Göttingen, Wallstein Verlag, 2013 (coordonné avec Peter Braun), disponibles à la bibliothèque universitaire Lettres.

Partenaires

Lettres Sorbonnelogo CIERAlogo Université Iega