Le CRINI a le plaisir d'inviter Christoph König, Professeur de littérature allemande à l'Université d'Osnabrück en Allemagne. Il présentera son livre sur le poème «Ô viens et va» dans le "Le scepticisme poétique de Rilke dans les Sonnets à Orphée". La conférence en français aura lieu le vendredi 18 mars 2016 à la Faculté des langues et cultures étrangères (FLCE), en amphi. 410 à partir de 11h00.

Couverture Skeptische Lektüren der Sonette an Orpheus' von Rilke (2014)
"Le scepticisme poétique de Rilke dans les Sonnets à Orphée"
Skeptische Lektüren der Sonette an Orpheus' von Rilke (2014)

Christoph König, Université d'Osnabrück.


Dans son interprétation des « Sonnets à Orphée », Christoph König met en évidence les éléments d'une lecture informée : les expressions idiomatiques, l'appropriation des traditions littéraires, les échos à la correspondance du poète, le monde formé par ces cinquante-cinq sonnets et, surtout, leur réflexivité. Une nouvelle image de Rilke se fait jour : au-delà de l'auteur populaire, ésotérique, philosophique ou mytho-poétique, l'on découvre un sceptique qui s'interroge sur ce qui rend possible la connaissance poétique.


  • Notice biographique de Christoph König :
Christoph KönigChristoph König est professeur de littérature allemande et d'histoire comparée des disciplines philologiques à l'Université d'Osnabrück (Allemagne) depuis 2005. De 1986 à 2005 il a été directeur du centre de recherche sur l'histoire de la germanistique aux Archives Littéraires de Marbach ; en 2008/2009 il était fellow au Wissenschaftskolleg de Berlin. Il est membre du PEN club international. Il a édité la correspondance de Paul Celan et Peter Szondi (2005), publié une monographie sur Hugo von Hofmannsthal (2006), et plus récemment, Skeptische Lektüren der Sonette an Orpheus' von Rilke (2014) et L'Intelligence du texte (Septentrion, 2016).

La conférence de  est ouverte à tout public dans la limite des places disponibles. La langue de travail sera le français.