• Le 18 décembre 2020 de 10:00 à 12:00
    false false
  • de 10h à 12h

La troisème séance du séminaire « Identités et processus de patrimonialisation » s'intitulera "La patrimonialisation : une recatégorisation des objets sémantiques" et sera tenue par Olga Galatanu et Valérie Rochaix.

Résumé : Déclarer qu’un objet du monde est un objet du patrimoine culturel est un acte qui, du point de vue institutionnel, assure la mise en œuvre de sa protection afin de rendre possible sa transmission. D’un point de vue linguistique, cet acte s’accompagne d’une reconstruction des propriétés sémantiques de cet objet, qui modifie les enchainements prévisibles en contexte.  De « immeuble vieux » donc « à détruire », il déplace les probabilités de construire des énoncés tels que « cet immeuble est vieux donc il doit être conservé ».
 Nous proposons ici une approche onomasiologique et disciplinaire du patrimoine culturel en l’appréhendant comme un processus discursif, et même pragmatique – un fait institutionnel construit (Searle, 1969, 1995b) mais aussi un processus sémantique dans la mesure où il s’appuie sur – en même temps qu’il provoque – une recatégorisation des objets sémantiques ici, « l’immeuble X », dont les affordances artefactuelles s’effacent, ou en tous les cas s’estompent, au profit de celles du patrimoine culturel. Décrit dans le cadre de la Sémantique des Possibles Argumentatifs (Galatanu, 2007, 2009, 2013, 2018), ce mécanisme appelle une ontologie sémantique de la patrimonialisation qui sans contredire la conceptualisation du domaine issue des sciences humaines et sociales insiste sur le processus et sa dimension argumentative.
Notre présentation sera structurée en trois temps : une explicitation de notre double point de vue sur l’objet, qui justifie notre second point, une ontologie sémantique de la patrimonialisation et enfin, une illustration avec un objet du patrimoine bâti.
 

Inscription

Inscriptions closes


Olga Galatanu Olga Galatanu est Professeur des universités émérite en sciences du langage de l’Université de Nantes & laboratoire PREFics -EA 7469
olga.galatanu@univ-nantes.fr
Docteur en Philologie romane (française et espagnole) de l’Université de Bucarest, HDR en Sciences du Langage de l’Université Paris 13, Olga Galatanu est Docteur Honoris Causa en Philosophie et Sciences de l’Université de Turku, Finlande.
Ses domaines de recherche sont la sémantique linguistique et ses interfaces avec la pragmatique, notamment l’analyse de l’(inter-)action verbale et des discours. C’est dans la complexité de ces interfaces que se trouve l’origine de sa réflexion sur le sens linguistique. Elle propose une approche théorique des potentialités discursives de la signification lexicale et du potentiel du sens discursif de (re)construire la signification lexicale, la Sémantique des Possibles Argumentatifs. Elle a investi le modèle habilité par cette théorie dans de nombreuses recherches et dans une trentaine de directions de thèses de doctorat : en linguistique théorique, dans l’élaboration d’une sémantique de l’(inter)action verbale, et d’une approche sémantique unifiée du processus de modalisation et des modalités, en analyse du discours et des interactions verbales, dans l’étude comparative de la construction discursive des systèmes de valeurs, des identités collectives et individuelles, du patrimoine culturel.
Elle est l’auteur de plus de 160 publications scientifiques, dont plusieurs ouvrages collectifs et monographies, de plus de 170 conférences invitées et communications dans une vingtaine de pays, dont la Belgique, la Bulgarie, le Canada, l’Espagne, la Finlande, l’Italie.
Olga Galatanu est Chevalier de l’Ordre National du Mérite et Officier des Palmes Académiques.
Quelques ouvrages (monographies, ouvrages collectifs, numéros spéciaux de revues)
Galatanu, O., (2018), Sémantique des Possibles Argumentatifs. Génération et (re)construction du sens linguistique, P.I.E. Peter Lang, Bruxelles.
Galatanu, O., (1988), Interprétants sémantiques et interaction verbale - Bucuresti, TUB (Presses Universitaires de Bucarest)
***
Galatanu, O., Bellachhab, A., Cozma, A.M., 2016, Sens et signification dans les espaces francophones. La (re)construction discursive des significations, Bruxelles, P.I.E. Peter Lang.
Galatanu, O., Cozma, A.M., Bellachhab, A. (dir.), 2016, Représentation du sens linguistique : les interfaces de la complexité. Bruxelles. P.I.E. Peter Lang.
Galatanu, O., Pierrard, M., Van Raemdonck, D. (dir.), 2009, Construction du sens et acquisition des significations linguistiques en interaction,
Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, Peter Lang.
Barbier, J.M., Galatanu, O., (dir.), (2000), Signification, sens et formation, Paris, Presses Universitaires de France.
Barbier, J.M., Galatanu, O. (dir.), (1998), Action, affects et transformation de soi, Paris, Presses Universitaires de France.
***
Galatanu, O., Bellachhab, A., Cozma, A.M. (dir.), (2014), Actes rassurants, actes menaçants : sémantique et pragmatique de l’interaction verbale, SCOLIA, n°28/2014
Galatanu,O., Cozma Ana-Maria et Bellachhab A.(dir.), (2012), La force des mots : valeurs et violence dans lesinteractions verbales, Signes, Discours et Sociétés [en ligne], 8. La force des mots : valeurs et violence dans les interactions verbales, 30 janvier 2012. Disponible sur Internet : http://www.revue- signes.info/document.php?id=2758. ISSN 1308-8378.
Galatanu, O., Gouvard, J.M. (éds.), (1999), Sémantique du stéréotype. Langue Française, no.123, 1999, Larousse,
Galatanu, O., Theissen, A. (dir.), De la construction discursive des valeurs sociales complexes à la (re)construction sémantique des valeurs modales épaisses, Espaces Linguistiques, n°3 (à paraître en 2021)

Rochaix, Valerie Valérie Rochaix est maître de conférences à l’Université de Tours et membre du Laboratoire Ligérien de Linguistique (UMR-CNRS 7670), dans l’équipe Variation : Énonciation, Typologie, Diachronie. Ses travaux, inscrits en sémantique, pragmatique et en analyse des discours institutionnels et de la santé, portent notamment sur la construction discursive de la signification lexicale du patrimoine culturel.
Bibliographie sélective • Rochaix, V. (2020), « Patrimoine universel vs patrimoine communautaire. Les mécanismes discursifs de reconstruction sémantique du patrimoine culturel dans le traitement médiatique de l’incendie Notre-Dame », Congrès Mondial de Linguistique Française 2020, Montpellier, 6 -10 juillet 2020. hal-02932455 • Rochaix, V. (2020), La construction linguistique du patrimoine, Paris : L’Harmattan, collection Langue et Parole, 256 pages • Rochaix, V. (2018), « "On refuse de les mettre derrière une ! ". Les stratégies discursives des militants du patrimoine culturel », Revue d’Etude de linguistique appliquée (didactologie et lexiculturologie des langues-cultures) 188 (N°4/2017), Paris : Klincksieck, pp.459-476 • Rochaix, V. (2017), « De la singularité des images de la maison déployées dans Requiem pour l’Est (Andreï Makine) », in D. Toma, D. Samarineanu, Andreï Makine, hétérotopies, hétérochronies, Paris : L’Harmattan, pp.88-107. hal-02470286