• Le 19 novembre 2020 de 16:00 à 18:00
    false false

La deuxième séance du séminaire « Identités et processus de patrimonialisation » s'intitulera "Andrićgrad entre représentation et stéréotype" et sera tenue par Kornelije Kvas.

Résumé : Višegrad, une petite ville sur la rivière Drina, à la frontière entre la Serbie et la Bosnie, est le lieu du roman d'Ivo Andrić, Le pont sur la Drina. Višegrad n’est pas seulement un lieu historique, mais aussi un espace fictif avec une signification symbolique, comme par exemple Macondo de Gabriel García Márquez, une ville fictive décrite dans son roman Cent ans de solitude. Le réalisateur Emir Kusturica a utilisé ce potentiel symbolique ; au début du XXIe siècle, il a créé une nouvelle ville au centre de Višegrad - Andrićgrad (ville d'Andrić). C'est devenu une destination touristique visitée par des touristes de tous les continents.
Andrićgrad se trouve à proximité du pont Mehmed Pacha Sokolović, un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. La nouvelle ville est une réplique de la vieille ville imaginaire inexistante - la ville qui y aurait existé si les Turcs ottomans n'avaient pas occupé les Balkans et la Bosnie au XVe siècle. Par conséquent, Andrićgrad ressemble aux villes de la Renaissance italienne, et surtout à Dubrovnik.
Andrićgrad montre comment l'architecture et la littérature créent de nouveaux stéréotypes sur l'histoire, la nation et l'identité. Par exemple, les noms des rues sont les titres des œuvres d’Andrić. Situé dans la vraie ville, Andrićgrad est une tentative de changer l'identité culturelle et la conscience collective. En même temps, c'est un lieu d'efforts pour réconcilier les parties en conflit, notamment par les sculptures du vizir Mehmed Pacha Sokolović et de son frère, patriarche de l'Église serbe de Makarije, à l'entrée de la ville.
L’objectif de cette conférence est l’identification des aspects culturels et sémantiques d’Andrićgrad en corrélation avec le patrimoine culturel réel et imaginaire, en particulier dans les catégories de représentation, de stéréotypes et d’identités dans les sociétés des Balkans. .

Intervenant : Prof. Kornelije Kvas
Université de Belgrade
Faculté de Philologie
Département de littérature comparée et de théorie littéraire

Kornelije Kvas is a Full Professor of Comparative Literature and Literary Theory at the Faculty of Philology, University of Belgrade, Serbia. Within the scope of the Darwin College Humanities and Social Sciences Group series, Professor Kvas held a lecture entitled “Ivo Andrić and the Dynamic Aspects of the Balkan Cultural Identity” at the University of Cambridge (October 2016). His research interests include the critical theory, theory of literature, cultural studies, romanticism and realism in literature, theories of interpretation, intertextuality. He has participated in many international conferences, published more than fifty scholarly articles and four monographs, the last of which is: The Boundaries of Realism in World Literature, Lanham, Boulder, New York, London: Lexington Books, 2020

 

Inscription


Inscription close.