Visuel Colloque Entreprise, cultures nationales et mondialisationLes 6 et 7 décembre 2007, le CRINI (Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l'Interculturalité) et le CRGNA (Centre de Recherche en Gestion de Nantes-Atlantique) auxquels les organisateurs, enseignants-chercheurs de LEA, sont rattachés, ont organisé un colloque sur le thème " Entreprise, cultures nationales et mondialisation ".

 

Les 25 communications sélectionnées ont permis de rassembler des enseignants-chercheurs des diverses disciplines enseignées en LEA (gestionnaires, civilisationnistes, linguistes, juristes, économistes...), mais aussi des acteurs du monde de l'entreprise, pour confronter les approches et méthodologies de recherche.
Cliquez ici pour consulter la liste complète des participants au colloque.

L'origine géographique et culturelle très variée des intervenants a enrichi les échanges et confirmé la vocation internationale du colloque, également perceptible dans le titre des communications proposées.

 

Les présentations et débats de ces 2 journées se sont articulés autour de 6 axes :  

 

  • Stratégies : mutations et adaptations
  • Optimisation des modes de gestion : flux, clientèle et ressources humaines
  • Existe-t-il des cultures d'entreprise spécifiques ? Le cas du monde hispanique
  • Cultures d'entreprise : quelle gestion des identités nationales ?
  • Langues et monde des affaires
  • Les marges de la mondialisation : globalisation et enracinement

 

Malgré les mouvements contre la loi LRU qui ont touché l'Université de Nantes et ont contraint les organisateurs à déplacer le colloque, à l'IUFM pour la matinée du 06 décembre et à l'IEMN-IAE pour l'après-midi, les activités prévues ont pu être suivies par une cinquantaine de participants : chercheurs, cadres d'entreprises, doctorants et étudiants de Master LEA.

Ce colloque international et interdisciplinaire a indéniablement été une réussite, tant sur le plan scientifique que sur le plan humain et organisationnel. Il a en outre donné lieu à de nombreux contacts et créé une véritable dynamique entre enseignants-chercheurs, qu'il paraît souhaitable de pérenniser.

 

Responsables du colloque : Joël Brémond, Joël Massol et Gloria Paganini